L'équipe du Centre Médical Wellcare se met à votre service. Notre mission : Vous aider à retrouver une meilleure qualité de vie grâce à notre expertise en algologie.
 

Qu'est-ce que la douleur ?

La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable. 
L'origine des douleurs est malheureusement multiple :
- Arthrose ;
- Rhumatismes ;
- Fibromyalgie ;
- Discopathies vertébrales ;
- Interventions chirurgicales lourdes ;
- Traumatismes physiques ;
- Migraines, etc.

 
La durée de la souffrance est variable, de quelques semaines à quelques années, en devenant même une maladie dite chronique.

 

La compréhension de la douleur passe par l’étude et la connaissance des mécanismes neurophysiologiques de la douleur. Cette spécialité se dénomme l’algologie. Le médecin algologue est un médecin spécialisé dans la prise en charge de la douleur. Il sera le plus qualifié pour informer les patients sur le mécanisme neurophysiologique de la douleur, les traitements spécifiques, l’orientation spécialisée, les actes techniques tels que les infiltrations.

Les causes et manifestations de la douleur étant diverses, leur prise en charge nécessitera donc un traitement personnalisé. C'est la mission du médecin algologue que d'être à votre écoute afin d'établir avec vous le traitement antidouleur le plus adapté à votre pathologie.
 

Quels sont les traitements possibles ?

 

Lorsque les médicaments antalgiques classiques ne suffisent plus, il devient nécessaire d'aborder d'autres techniques thérapeutiques.

Les techniques que nous pratiquons:
Péridurales
Foraminales
Facettaires
Sacro-illiaque
Névragie d’Arnold
Thermocoagulation ou radiofréquence
Traitements au PRP,...

 

En effet, notre équipe du Centre Médical Wellcare, pourra cibler efficacement vos douleurs. Que vous souffriez d'une atteinte d'origine neurologique ou même inflammatoire, le traitement que nous vous proposerons sera à même de vous aider à retrouver un mode de vie plus agréable.

En pratique, comment se déroule une consultation en algologie ?

 

Au cours d'une consultation spécialisée et d'un examen approfondi, le médecin algologue prendra en compte tous les facteurs responsables, de votre état physique à la souffrance morale, dans le seul but de vous soulager.

Pour quelles douleurs?


Le domaine du médecin spécialiste de la douleur englobe toutes sortes de douleurs :
• chroniques (présentes depuis plus de 3 mois) ;
• de la colonne (cervicale, dorsale et lombaire et
sacrée) ;
• douleurs articulaires (épaule, genou, hanche) ;
• douleurs oro-faciales ;
• douleurs cancéreuses ;
• douleurs neuropathiques, diabétiques ;
• douleur du pelvis et/ou du périnée ;
• syndrome fibromyalgique ;
• syndrome douloureux régional complexe
(algodystrophie) ;
• céphalées, migraines, maux de tête ;
• névralgie faciale ;
• …


Pour guider les actes techniques du médecin spécialiste de la douleur, une maîtrise des outils de repérage est acquise, comme l’échographie. Les spécialistes algologues sont formés et ont acquis les certificats et formations nécessaires pour maîtriser cette précision.

 

Qu'est-ce qu'une infiltration ?

Une infiltration est une injection de corticoïdes et d'anesthésiant autour d'un nerf. Ce corticoïde est un anti-inflammatoire local à faible diffusion ayant pour objectif de faire disparaitre la douleur sur du long terme. Nous réalisons cet acte au centre médical Wellcare sous guidage échographique.

Pour quelles indications?

Les infiltrations sont adaptées à différentes parties du corps, permettant ainsi de traiter la plupart des atteintes articulaires, les tendinites, crises d'arthrose et autres sciatiques.

Les infiltrations sont préconisées pour toutes les douleurs neuropathiques persistantes. Le plus souvent, les nerfs infiltrés sont les nerfs médian, pudendal, génito-fémoral et ilioinguinal ainsi que le névrome de Morton.

Comment se passe une infiltration?

 

Une anesthésie locale peut être effectuée préalablement.

On réalise un repérage de la cible de l'infiltration sous contrôle de l'échographie. Une fois la cible définie, on introduit une aiguille, toujours sous contrôle de l'échographe. Après contrôle, l'Algologue injecte les corticoïde et l'anesthésiant.

 

Il est possible de sentir une sensibilité au moment du passage de la peau et des plans musculaires. Les douleurs de neuropathies peuvent être ressenties lors de l'injection.

L'infiltration est réalisée de façon rapide et méthodique pour un plus grand confort du patient.

 

 

Qu'est-ce que le PRP ?
 

Le PRP, Plasma Riche en Plaquettes, est du plasma sanguin enrichi en plaquettes par une centrifugation. Il est donc obtenu à partir de votre propre sang et contient différents facteurs de croissance capables de stimuler la régénération des tissus.
Ces facteurs de croissance vont stimuler les cellules souches locales améliorant la cicatrisation. Le PRP possède des propriétés anti-inflammatoire et analgésique

Pour quelles indications ?

L'injection de PRP peut soulager les patients de tout âge souffrant de divers types de pathologie. Ce type de traitement a d'ailleurs été fortement médiatisé après les très bons résultats obtenus auprès d'athlètes de haut niveau.

Les principales indications sont:

  • l'arthrose

    • cheville

    • genou​

    • hanche

    • épaule

  • les tendinites

    • tendinite d'Achille

    • genou: rotulienne ou quadricipitale

    • hanche

    • épaule: coiffe des rotateurs

    • coude: épicondylite ou épitrochléite​

  • les lésions

    • du cartilage articulaire ou chondropathie

    • ménisque

    • ligamentaire

    • musculaire aigue ou chronique​

  • l'aponévrosite plantaire

 
le-traitement-mini-invasif-consiste-a-appliquer-un-courant-de-radiofrequence-pres-du-nerf-

La radiofréquence, qu'est-ce que c'est ?

La radiofréquence est une thérapie non médicamenteuse qui utilise les propriétés antalgiques des courants électriques de haute fréquence (400 à 500 kHz). Elle est principalement utilisée pour soulager les douleurs chroniques rebelles.
On peut différencier les procédures de radiofréquence en deux catégories : la radiofréquence continue encore appelée thermocoagulation, et la radiofréquence pulsée

Elle entraîne un changement de comportement du nerf de sorte que le signal douloureux n’est plus transmis. L’amélioration apparaît 4 à 7 jours après l’acte mais il faut attendre 4 semaines pour refaire un bilan de l’efficacité réelle.
La durée d’action est variable (+/- de 9 mois à 2 ans) d’un patient à l’autre, suivant la régénération du nerf.

Comment se déroule une consultation de radiofréquence?

 

La radiofréquence est pratiquée sous anesthésie locale et avec un repérage échographique préalable. Une aiguille  est positionnée près du nerf responsable de la douleur. Cette technique occasionne donc une altération du nerf, permettant de soulager la douleur.

La collaboration du patient lors des 2 tests est essentielle.

Un test sensitif durant lequel il est impératif d'informer le médecin dès que le patient ressent un frémissement, un fourmillement, un battement, car cela donne des indications importantes sur la position de l’aiguille.

Un test moteur afin de bannir la proximité avec un nerf moteur.

Les 2 tests doivent être concluants pour pouvoir commencer le traitement.

Le traitement n'est pas douloureux mais le patient peut sentir un inconfort.

 

Zoom sur la radiofréquence du genou
 

La douleur chronique du genou reste une maladie invalidante malgré les stratégies thérapeutiques actuelles.

En Belgique, il existe une augmentation de la prévalence de l'arthrose du genou dans la population générale, touchant actuellement environ 450 000 personnes. Une arthroplastie totale du genou est une alternative viable pour l'arthrose sévère du genou qui ne répond pas au traitement conservateur. Malheureusement, jusqu'à 53% des patients qui subissent une arthroplastie totale du genou développent une douleur post-chirurgicale persistante (PPSP).

Un traitement par radiofréquence applique un courant à haute fréquence sur le nerf responsable de la conduction de la douleur, entraînant une interruption de la transmission de la douleur. Cela est appliqué aux nerfs innervant l'articulation du genou - les nerfs géniculaires supérolatéral, supéromédial et inféromédial.

C’est un traitement alternatif peu invasif pour les patients atteints d'arthrose du genou qui ne répondent pas aux traitements conservateurs et pour les patients atteints de PPSP. Les données de la littérature récente indiquent que ce traitement permet une réduction de l'intensité de la douleur et une amélioration de la fonctionnalité du genou, de l'état psychologique du patient, et enfin une augmentation de la qualité de vie liée à la santé. De plus, la radiofréquence des nerfs géniculaires permet d'éviter ou de retarder une arthroplastie totale du genou, par conséquence une réduction potentielle des coûts.

Wellcare Radiofréquence_edited.jpg
 
Wellcare Radiofréquence

Zoom sur les traitements par radiofréquence du dos
 

Radiofréquence pulsée sur ganglion de la racine dorsale

Cette technique est indiquée en cas de sciatique réfractaire aux péridurales ou quand la douleur se modifie en devenant « neuropathique ».
Elle vise particulièrement les manifestations neuropathiques c’est-à-dire les picotements ou fourmillements ressentis dans des pathologies bien particulières. L‘indication la plus fréquente est le syndrome du dos multi-opéré.

Le traitement consiste à appliquer un courant alternatif sur le ganglion de la racine dorsale pendant 2 minutes. Cette intervention est peu douloureuse. 

C’est une solution intermédiaire avant une stimulation coronale postérieure.

Thermocoagulation des facettes articulaires
C’est un traitement de choix du syndrome facettaire qui consiste en une dénervation d’articulation facettaire.


Ce traitement est réalisé en introduisant une aiguille spécifique qui va chauffer directement un nerf dans le but de déconnecter l’articulation source de douleur du système nerveux.
Il n’y a pas d’incision et le plus souvent un seul point de ponction est nécessaire pour thermocoaguler plusieurs niveaux de la colonne.
La thermocoagulation se fait toujours sur 2 ou 3 niveaux afin de mieux couvrir les douleurs. 
L’intervention se déroule avec une guidance échographique afin d’assurer un placement optimal de l’aiguille sur la cible et loin des autres structures.

 

Indications:

  • syndrome facettaire lombaire

  • syndrome facettaire cervical ou nucalgie

  • lombalgie basse ou fessalgie

 

Dr Jorquera Vasquez Sebastian
 

Diplômes

- Diplôme international FIPP (Fellow of Interventional Pain Practice).

- Anesthésie-Réanimation. ULB.

- Université Libre de Bruxelles-Master en Médecine.

 

Membre d'associations:

- Membre du Groupement Régional interdisciplinaire pour la douleur (GRID)
- Membre de la société française d’étude et traitement de la douleur (SFETD)
- Membre de Word Institute of Pain

 

Expériences professionnelles:

Erasme - CHU Charleroi - HIS - Chirec

 

Activité Scientifique

Thèse de Spécialisation : Ultrasound-Guided Thermocoagulation of Medial Nerve Branch in Lumbar Facet Joints Pain. (Douleur Chronique).

Thèse de Doctorat : Évaluation de l’effet de l'acide tranexamique sur l’agrégation plaquettaire en cours de chirurgie cardiaque. Étude prospective, randomisée et double aveugle.

Publications : Tranexamic acid decreases the magnitude of platelet dysfunction in aspirin-free patients undergoing cardiac surgery with cardiopulmonary bypass: a pilot study. Blood Coagul Fibrinolysis. 2016 Dec;27(8):855-861.

Wellcare équipe